images

Le Muay Thaï est un Art martial et un sport de compétition physique et spectaculaire, c'est aussi un sport éducatif qui permet la découverte d'une culture au travers des rites. Un sport utile qui enseigne une méthode d'autodéfense et un art de vivre. Cette richesse transforme ce sport de combat en une discipline noble, enseignant des valeurs quelques peu oubliées de nos jours comme le respect des valeurs humaines, la rigueur, la discipline, le contrôle émotionnel, le courage, la vie en communauté, la recherche de la performance, la dignité, le respect, la volonté et le 

kickboxing-1614430

Le kick-boxing est une discipline appartenant au groupe des boxes pieds-poings1 (BPP) développée au début des années 1960 par les Américains, ou « kick-boxing américain » avec coup de pied circulaire en ligne basse et parallèlement à la même époque par les Japonais, appelé « kick-boxing japonais » avec coups de genou. Ce type de boxe, notamment de compétition, a été également influencée par les boxes occidentales, notamment la boxe anglaise et la boxe française. Pour cette dernière version, depuis les années 1990, la forme la plus médiatique est le tournoi des plus de 93 kg (poids lourds) du K-1 World Grand Prix et le tournoi des moins de 70 kg (super-welters ou en Français, super mi-moyens), le K-1 World MAX. Cette pratique peut être assimilée à un art martial (art de combat) compte tenu de ses origines et de sa pratique très usitée dans le Monde des arts martiaux.
Un combattant de kick-boxing se nomme « kick-boxeur » (au féminin, « kick-boxeuse »). À ne pas confondre avec le terme « kickeur », qui a contrario de « boxeur » est un combattant qui utilise essentiellement des techniques de jambe. La discipline s’écrit le plus couramment, en français, « kick-boxing » et, en anglais, « kickboxing ».